Jamel Balhi est le premier homme a avoir fait le tour du monde en courant entre 1987 et 1990. Sportif, photographe et écrivain, il n’a de cesse de parcourir le monde de long en large et en travers depuis cet exploit.

Kosovo, Mali, Turquie, Haïti, Inde, États-Unis… en 2016 Jamel a traversé 202 pays!  A 52 ans et à l’aide de ses deux jambes, il a parcouru pas moins de 400 000 kilomètres à pied ! Ne comptez plus, il a gagné !

Nepal-A-lassaut-de-lHimalaya-800x6001

 

Sa particularité ? Dormir là où il peut, ce qui le conduit parfois dans des lieux inopinés comme… les cimetières ! C’est même devenu une habitude lors de ses expéditions car il sait qu’ici personne ne viendra troubler ses nuits à la belle étoile contrairement aux bancs publics.

Cette anecdote il la raconte au cours de ses conférences, photo frissonnantes à l’appui ! Les aventuriers les plus courageux peuvent se rhabiller devant l’audace de l’athlète, car si aucun policier ne vient lui sommer de partir, rien ne nous assure qu’il n’a pas d’autres visiteurs nocturnes…

 

Cimetière-Irlandais1

 

Sa dernière croisade ? Masdar, aux Émirats arabes unis. Une ville superficielle qui se veut entièrement écologique mais qui ne fait pas défaut à « l’hospitalité légendaire du Moyen-Orient », comme on l’apprend sur son site internet.

Jamel est un homme qui nous inspire, un battant, qui repousse les limites toujours plus loin et qui accueille à bras ouvert tout ce que lui offre la vie. C’est le genre de globe-trotter insolite qu’on veut vous faire connaître car avant d’être un sportif extraordinaire, c’est une personne que le voyage a nourrit de sagesse.

Il partage ses virées dans de nombreux livres, ses plus récents sont « Si lointains, si proches » et « Un thé à Shangaï  » que vous pouvez retrouver sur son site.

Un avant-goût en image…

Elsa

Publicités