Maisons colorées à flanc de falaise et murs de pierre sèche dessinent un coin remarquable le long de la Riviera italienne : les Cinque Terre.

Jalousement gardés par les Italiens, les cinq villages médiévaux du parc national des Cinque Terre sont recroquevillés dans les criques et sur les hauteurs de la côte Ligurienne, entre Gênes et La Spezia.

Classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ils sont convoités par les touristes du monde entier mais se réservent aux plus méritant puisqu’ils ne sont accessible qu’à pied ou en train.

Le sentier escarpé Azzurro emmènent les marcheurs d’un bourg à l’autre, pendant douze kilomètres de montées et descentes qui surplombent la méditerranée et traversent les cultures en terrasse.

Parfois, entre deux branches de pins, les regards indiscrets peuvent apercevoir un bout de ces villages pittoresques. Mais pour s’imprégner du souffle authentique de Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore, faut-il encore affronter leurs impitoyables ruelles.

 

Elsa Hellemans

 

Publicités